Solidarité et fraternité humaine entre croyants et hommes de bonne volonté

notre_dame_paris

Au moment même où, suite à des inondations catastrophiques, le Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants spirituels adressait aux musulmans et chrétiens d’Iran des messages de solidarité et de fraternité, l’Iran manifestait sa solidarité aux catholiques et à la France, au lendemain de l’incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris…

En effet, selon l’AFP, mardi 16 avril 2019, le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, s’est dit attristé mardi matin après l’incendie qui a ravagé l’emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris et a adressé ses pensées « aux Français et à tous les catholiques ». « Attristé que Notre-Dame (…) soit partiellement détruite après avoir résisté pendant 800 ans aux guerres et à la Révolution (française). Nos pensées sont avec les Français et tous les catholiques », écrit M. Zarif sur son compte Twitter. Le ministre des Affaires étrangères de la République islamique qualifie la cathédrale parisienne de « monument emblématique consacré à la prière de notre Dieu unique et qui nous a tous rapprochés à travers le chef-d’oeuvre littéraire de Hugo ».

Par ailleurs, le Dr. Mohammad Mahdi Taskhiri, directeur du Centre pour le dialogue interreligieux et les cultures à Téhéran, adressait ce message : « The news of the terrible fire on the Notre Dame Cathedral Church in Paris, made Me and my colleagues at the Center for Interreligious Dialogue and Cultures so sadness. Please accept our feeling of sadness and sour sympathy with the French people. Without any doubt, Notre Dame belongs to the World Heritage and to all of those respects to the Human Values.
During my last visiting to Paris on 2017, I had visited this magnificent cathedral church. The Notre Dame is considered as world religious, cultural and artistic and historical heritage .We hope to see reconstruction and repairment of this valuable work as a great human heritage as soon as possible ».

De leur côté, Mgr Jean-Marc Aveline, évêque auxiliaire de Marseille et président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants spirituels
Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, le Père Henri de la Hougue, théologien, et le Père Vincent Feroldi, directeur du Service national pour les relations avec les musulmans, tous trois membres du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants spirituels, ont écrit :

« Nous avons bien conscience que ces inondations qui affectent vingt-cinq des trente-et-une provinces de l’Iran et quelques dix millions de personnes à travers deux mille villes et villages sont synonymes de deuil pour des familles et de dénuement, souffrances et détresse pour des millions de personnes.
Soyez donc assurés de toute notre proximité de cœur !
Nous nous réjouissons des efforts déployés par la communauté internationale pour vous exprimer sa solidarité. Nous pensons en particulier au don de 100.000 euros du Pape François, par le biais du Service du développement humain intégral du Vatican et la Caritas Iran, et à l’envoi par la France de 26 tonnes de fret humanitaire, comprenant des tentes familiales, des motopompes, des couvertures et des kits cuisine, par l’intermédiaire de son ambassade à Téhéran. Nous espérons que cette solidarité va se poursuivre et s’accroître.
Lors de notre visite au mois de janvier dernier, nous avions été très touchés par la manifestation de votre joie, de votre espérance, de votre piété et de votre désir de rencontres.
Aussi prions-nous Dieu pour qu’Il puisse vous donner au quotidien ce que vous avez si bien su nous partager et nous aider à être solidaires les uns des autres !
Que Dieu vous témoigne de sa Miséricorde, de sa Douceur et de sa Paix !
Nous vous assurons de notre amitié et de notre prière toute fraternelle ».

Ainsi se vivent cette solidarité et cette fraternité humaine dont le pape François et le Grand Imam d’Al-Azhar ont parlé à Abu Dhabi, en février dernier, dans le document qu’ils ont rédigé ensemble et où l’on peut lire :

« Nous – croyants en Dieu, dans la rencontre finale avec Lui et dans Son Jugement –, partant de notre responsabilité religieuse et morale, et par ce Document, nous demandons à nous-mêmes et aux Leaders du monde, aux artisans de la politique internationale et de l’économie mondiale, de s’engager sérieusement pour répandre la culture de la tolérance, de la coexistence et de la paix; d’intervenir, dès que possible, pour arrêter l’effusion de sang innocent, et de mettre fin aux guerres, aux conflits, à la dégradation environnementale et au déclin culturel et moral que le monde vit actuellement.

Nous nous adressons aux intellectuels, aux philosophes, aux hommes de religion, aux artistes, aux opérateurs des médias et aux hommes de culture en toute partie du monde, afin qu’ils retrouvent les valeurs de la paix, de la justice, du bien, de la beauté, de la fraternité humaine et de la coexistence commune, pour confirmer l’importance de ces valeurs comme ancre de salut pour tous et chercher à les répandre partout ».

Par ailleurs, de France et de l’étranger, de nombreux messages d’amitié de musulmans ont été adressés aux catholiques et à la France :

« Nous sommes très touchés par ce qui arrive à la cathédrale Notre-Dame. Nous sommes très proches du peuple Français et de l’Eglise en France » (Père Jack Youssef, Administrateur apostolique d’Ispahan pour les Latins)                          .

Je partage votre tristesse ainsi que celle de tous les chrétiens, catholiques ou non, faisant de ce patrimoine cultuel et culturel une identité personnelle et mondiale. C’est également une grande tristesse pour notre chère France » (de Nîmes)

« Bonsoir. Nous sommes de tout cœur avec vous. Nous mêmes, lorsque nous faisions un voyage scolaire pédagogique à Paris, nous allions visiter ce magnifique monument. Nos pensées sont avec vous » (Fatima).

« Nous vous faisons part de notre émotion et de notre tristesse pour l’incendie de Notre Dame de Paris. Nous sommes toujours à côté de vous. Cet accident en début de la Semaine Sainte peut être un signe pour attirer l’attention du monde vers Jésus-Christ, la Sacralité et la Divinité. Selon un verset coranique, il y a des choses qui, bien que considérées comme mauvaises, nous apportent la Grâce et la Miséricorde de Dieu » (d’Iran).

« La France et les Français pleurent aujourd’hui devant cette désolation, que nous renvois les médias : Notre Dame de Paris ce monument patrimoine  de l’Humanité dévasté par un incendie. Autant que leurs compatriotes, les musulmans de notre région sont bouleversés par ce sinistre qui a détruit une partie de cette église si chère au cœur des Chrétiens.
Devant ces images pénibles qui leur parviennent, les musulmans du département du Rhone se sentent  encore plus proches et solidaires  de leur pays et plus proches encore de leurs frères en Dieu qui aujourd’hui pleurent…
Notre Dame de Paris en plus d’être un lieu de culte est l’âme de notre pays. C’est dans ce lieu que les Français sont venus célébrer les moments les plus heureux de leur Histoire. C’est dans ce lieu que ce sont construites bien des histoires humaines. Aujourd’hui, nous sommes solidaire de notre pays et nous appelons les musulmans de France à manifester leur solidarité en participant activement à la campagne nationale  de solidarité qui va être lancée pour trouver les moyens de  reconstruire ce lieu d’histoire de notre Pays et ce lieu de prière si chère à nos frères Chrétiens » (Kamel Kabtane, président du Conseil des mosquées du Rhône).

« Le « Rassemblement des Musulmans de France » (RMF) a appris avec la plus grande consternation l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris ce lundi 15 Avril au soir. Nous sommes tous meurtris par ces images de désolation avec tout l’édifice de Notre-Dame qui brûle devant les yeux du monde entier. Le RMF exprime sa grande compassion et son total soutien à tous les Catholiques de France et à l’ensemble des Chrétiens à travers le monde. Suite à cet évènement tragique, le RMF exprime également sa solidarité avec l’ensemble de la nation française qui considère ce haut lieu symbolique et historique comme sa maison commune. Enfin, le RMF appelle les musulmans de France à se mobiliser et à contribuer à la souscription nationale qui a été lancée par le Président de la République pour la reconstruction de Notre-Dame, partie intégrante du patrimoine national et mondial » (Anouar Kbibech, président)

« C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons vécu tous cette tragédie qui a touché l’église Notre Dame. Nous nous associons à tous les catholiques de France et du monde, et à tous les Français face à cette épreuve terrible » (Ahmed Jaballah, doyen de l’IESH de Paris et président du Conseil théologique musulman de France).

« Le Conseil Français du Culte Musulman exprime son immense tristesse suite à l’incendie dévastateur dont a été victime ce lundi 15 avril la cathédrale Notre Dame de Paris, symbole du Christianisme, lieu de culte du Catholicisme, joyau de Paris, cœur de l’Histoire de France et Patrimoine de l’Humanité. Le CFCM fait part de sa solidarité et de sa fraternité aux chrétiens du monde entier. Le CFCM rend hommage à la bravoure des pompiers qui ont lutté sans relâche au péril de leur vie. Le CFCM appelle les musulmans de France à participer à l’effort financier pour la reconstruction de ce chef d’œuvre architectural qui fait la gloire de notre pays » (Ahmet Ogras, président du CFCM).

« L’Union des Mosquées de France (UMF) est profondément attristée par le terrible et violent incendie qui a ravagé la cathédrale Notre Dame de Paris, ce lundi 15 avril 2019. L’UMF appelle les musulmans de France à élever des prières afin que Notre-Dame de Paris, haut lieu de spiritualité et grand symbole du patrimoine de notre pays, puisse être sauvée et protégée. A l’approche du mois sacré de Ramadan, symbole de partage et de solidarité, l’UMF appelle les musulmans de France à profiter de ce mois béni afin d’apporter leur contribution à l’effort national pour la reconstruction et la restauration de Notre-Dame de Paris. L’UMF salue le courage des pompiers qui se sont vaillamment battus contre les flammes et souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés parmi eux » (Mohammed Messaoui, Union des Mosquées de France).

 

 

 

 

 

 

Agenda

En dialogue

ED9-COUVERTURE

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter