Saint Méthode (+847)

Ce futur patriarche de Constantinople est né à Syracuse, en Sicile, et se rendit à Constantinople pour y parfaire ses études. Il voulait une faire brillante carrière, mais la rencontre avec un moine lui fit préférer la perfection monastique. Comme c’était un intellectuel, on lui confia la charge de copiste. C’était l’époque de la persécution iconoclaste. Il prit la défense du culte des saintes images, et, pour cette raison, il dut s’enfuir et se réfugier à Rome auprès du pape. Mais le pape le renvoie à Constantinople soutenir les partisans des Images, les icônes. Méthode est arrêté, flagellé et enfermé durant 9 ans dans un étroit cachot. Libéré à la mort de l’empereur, il est cependant mis en liberté surveillée car le nouvel empereur craint son esprit d’indépendance. Devenu patriarche de Constantinople, il fait triompher les Images, cherchant à ramener la paix dans l’Eglise, indulgent envers ceux qui ont failli durant la persécution. Des moines intransigeants l’accusent. Malgré cela, il restera conciliateur jusqu’à sa mort.

Le jeune Méthode débarque à Constantinople et un moine l’aborde : Bel adolescent, tu viens ici pour acquérir faveurs et dignités. Recherche donc plutôt une gloire qui dure et que nul remords n’accompagne. Et l’adolescent est devenu ainsi saint Méthode.
Extrait de la synaxaire orthodoxe

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).

Agenda

En dialogue

En Dialogue n°7

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter