Pour des prières partagées

Ce document est un extrait de la revue Se comprendre, (N° 96/05 – Mai 1996) consacrée à la prière.

Ensemble vers Dieu

Ce « Manuel de Prières » contient un choix de Psaumes et de prières, extraits de la Bible, alternant avec des litanies de louanges, construites à partir des 99 noms de Dieu de la Tradition Musulmane. Son but est de fournir des formules de prières tirées du patrimoine religieux respectif du chrétien et du musulman, leur permettant cependant de les réciter ensemble, dans le respect mutuel de la foi de chacun. Son intention est de réaliser l’esprit œcuménique voulu par le 2ème Concile du Vatican, demandant le respect des valeurs positives des autres religions, pour se rencontrer en un dialogue fraternel et priant entre tous les croyants. Son contenu a été reconnu exempt d’erreur par des personnes qualifiées tant musulmanes que chrétiennes.

1. AU NOM DE DIEU, LE TRES MISERICORDIEUX

Loué soit Dieu, le Bienfaiteur et le Compatissant,

nous t’adorons et nous voulons te servir (rahmân, rahîm)

Loué sois-tu, le Roi de qui dépendent toutes choses et qui ne dépend de rien ! (malik)

Loué sois-tu, le Très Saint, en qui ne se trouve aucune souillure ni l’ombre d’une imperfection ! (quddûs)

Loué sois-tu, toi qui possèdes la Paix et donnes le salut de la Paix à tes créatures ! (salâm)

Loué sois-tu, toi, source de notre foi et de notre sécurité (mumîn)

Loué sois-tu, le Vigilant, qui es témoin de toutes nos actions ! (muhaymin)

Loué sois-tu, toi le Précieux, différent de tout ce qui existe ! (azîz)

Loué sois-tu, le Très fort, rien ne peut résister à ta Puissance ! (djabbâr)

Loué sois-tu dans tous les siècles ;

Amina !

2. AU NOM DE DIEU, LE TRES MISERICORDIEUX

Loué soit Dieu, qui donne ses faveurs aux hommes pour qu’ils soient heureux, (nâfî’)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi qui permets la tristesse et les pleurs qui aident les hommes à se réfugier en toi ! (dhârr)

Loué sois-tu, toi la Lumière , qui éclaire les esprits de tous ceux qui te cherchent ! (nûr)

Loué sois-tu, toi le Guide, qui trace aux hommes le chemin qui mène vers toi (hâdi)

Loué sois-tu, toi qui crées à partir de rien et qui inventes sans modèles ! (badî’)

Loué sois-tu, toi pour qui hier et demain sont aujourd’hui ! (bâqui)

Loué sois-tu, toi qui as hérité d’un nom dans toutes les langues de la terre ! (wârith)

Loué sois-tu, toi le Pasteur, qui dirige avec justice et mène sur le chemin du bien (rashîd)

Loué sois-tu, toi dont la patience est étendue comme est distant l’Orient de l’occident ! (çabûr)

Loué sois-tu, toi qui révèles ton vrai nom aux hubles et aux petits !

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

3. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

Loué soit Dieu, qui seul peut se glorifier de sa perfection (mutakabbir)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi qui as créé le ciel et la terre! (khâliq)

Loué sois-tu, toi qui as produit toute chose ! (bâri)

Loué sois-tu, toi qui gouvernes et organises tout l’univers ! (muçawwir)

Loué sois-tu, l’Indulgent, toi qui montres ta puissance en pardonnant ! (ghaffâr)

Loué sois-tu, toi dont la domination s’étend sur toutes les créatures ! (qahhâr)

Loué sois-tu, le Donateur, toi qui donnes avec abondance et sans restriction ! (wahhâb)

Loué sois-tu, toi le Dispensateur de tous biens, toi qui nourris et combles tous les besoins! (razzâq)

Loué sois-tu, le Révélant, toi qui découvres aux hommes ce qui leur était caché ! (fattâh)

Loué sois-tu, toi qui connais parfaitement les profondeurs de tout ce qui existe (‘alîm)

Loué sois-tu dans tous les siècles !

Amina !

4. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

Loué soit Dieu , celui auprès de qui nous n’avons aucun droit et qui nous appelle gratuitement, Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi qui peux resserrer les riches qui se confient en leur fortune et s’éloignent de toi ! (qâbidh)

Loué sois-tu, toi qui dilates la vie et les coeurs de ceux qui te cherchent ardemment ! (bâsit)

Loué sois-tu, toi qui abaisses les puissants de ce monde et humilie les orgueilleux ! (Khâfidh)

Loué sois-tu, toi qui élèves en dignité les fils d’Adam pour les faire vivre en ta présence ! (râfi)

Loué sois-tu, toi qui donnes honneur et force aux humbles qui ont cru en toi ! (mu’izz)

Loué sois-tu, toi qui entends les paroles les plus cachées et les prières les plus éloignées !(sami’)

Loué sois-tu, toi qui vois dans les ténèbres et pour qui il n’y a rien de caché (baçîr)

Loué sois-tu, le Juge, toi qui agis avec sagesse pour le plus grand bien de chacun ! (hakam)

Loué sois-tu, toi dont la justice n’a pas d’égale et n’a jamais connu d’erreur ! (adl)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

5. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

Loué soit Dieu, le Bienveillant, qui rend bienveillant le coeur de ses fidèles, (latîf)

Nous t’adorons et nous voulons te servir.

Loué sois-tu, toi dont l’esprit pénètre les secrets les plus intimes ! (kahbîr)

Loué sois-tu, toi qui es lent à punir le mal et patient envers celui qui le commet (halîm)

Loué sois-tu, toi qui dépasses toute compréhension et que rien ne peut contenir (‘azîm)

Loué sois-tu, toi qui pardonnes même à celui qui retombe plusieurs fois ! (ghaffûr)

Loué sois-tu, toi qui récompenses au centuple le moindre bien accompli à cause de ton nom ! (shakûr)

Loué sois-tu, toi le Très haut, toi qui es avant tout ce qui existe (‘âli)

Loué sois-tu toi le Grand, toi qui mérites toute louange (kabîr)

Loué sois-tu, toi le Vigilant, qui veilles jour et nuit sur toutes les créatures (hafîz)

Loué sois-tu, toi le Nourricier, qui donnes à chacun sa part pour chaque jour ! (muqît)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina

6. AU NOM DE DIEU, LE TRES MISERICORDIEUX

Loué soit Dieu, à qui chacun devra rendre compte des dons reçus de sa main, (hasîb)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi dont la beauté et la majesté dépassent tout ce que nous pouvons imaginer ! (djalîl)

Loué sois-tu, toi le Généreux, libéral pour tous ceux qui ont recours à toi ! (karîm)

Loué sois-tu, toi qui défends jalousement ton peuple contre tous les assauts du Mal ! (raqîb)

Loué sois-tu, toi qui exauces les prières de tes créatures et dont la bonté précède nos demandes ! (mudjib)

Loué sois-tu, toi qui remplis le ciel, la terre et tout l’univers par ta présence ! (wâsi)

Loué sois-tu, toi le Sage, qui agis avec prudence et dont toute la création proclame la sagesse! (hakîm)

Loué sois-tu, toi qui aimes toutes les oeuvres et qui procures gratuitement le bien de tous. (wadûd)

Loué sois-tu, le Glorieux, toi qui seul possèdes la vraie gloire qui ne périt pas ! (madjîd)

Loué sois-tu, toi qui feras revivre tous les hommes au dernier jour ! (bâ’ith)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

7. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

Loué soit Dieu, qui est Présent et Témoin de tout ce qui passe depuis le début des siècles, (shahîd)

Nous t’adorons, et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi le Vrai, toi la Vérité parfaite, qui ne peux ni te tromper ni nous tromper ! (haqq)

Loué sois-tu, toi le Gérant,qui règles les besoins et la marche de toute ton oeuvre ! (wakîl)

Loué sois-tu, toi le Fort, toi qui possèdes le pouvoir sur toutes choses ! (qawi)

Loué sois-tu, toi l’Inébranlable, solide comme le rocher que rien ne peut faire trembler ! (matîn)

Loué sois-tu, le Protecteur, toi qui prends soin du pauvre de la veuve et de l’orphelin ! (walî)

Loué sois-tu, toi qui es digne d’une louange sans fin pendant toute l’éternité ! (hamîd)

Loué sois-tu, toi qui as même compté le nombre des étoiles ! (muhçi)

Loué sois-tu, toi qui crées toujours du nouveau et qui renouvelles l’ancien (mubdi’)

Loué sois-tu, toi qui fais sortir vivant du tombeau ! (mu’îd)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

8. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

Loué soit Dieu, qui seul peut créer le vivant et de qui vient toute vie (muhyî)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi à qui retourne toute vie et qui seul peux vaincre la mort ! (mumît)

Loué sois-tu, toi le Vivant, qui possèdes la vie en abondance et sans aucun défaut ! (hayy)

Loué sois-tu, toi qui n’as reçu la vie de personne, et sans qui personne ne peut exister et vivre! (qayyûn)

Loué sois-tu, toi le Riche, à qui ne manque aucun bien ! (wâdjid)

Loué sois-tu, toi le Noble, à qui appartiennent la souveraineté et le pouvoir ! (mâdjid)

Loué sois-tu, toi qui es parfaitement Un et en qui il n’y a aucune division ! (ahad)

Loué sois-tu, toi l’Unique, en dehors duquel il n’y a pas d’autre Dieu que toi ! (wâhid)

Loué sois-tu, toi le Seul qui ne déçois pas ceux qui ont mis leur confiance en toi !

Loué sois-tu,toi le Tout-Puissant, dont toutes les oeuvres sont splendides.! (qâdir-muqtadir)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

9. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

Loué soit Dieu, qui appelle les hommes à se rapprocher de lui, (muqaddim)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi qui diras aux hommes qui n’ont pas voulu te servir de s’éloigner de toi pour toujours ! (mu’ahkhir)

Loué sois-tu, toi le Premier,qui es depuis toujours et avant tous les siècles ! (awwal)

Loué sois-tu, toi le Dernier, pour qui mille ans sont comme un jour et qui n’auras jamais de fin ! (akhîr)

Loué sois-tu, toi l’Evident, qui te fais connaître aux hommes par des signes clairs ! (zâhir)

Loué sois-tu, toi que l’oeil de l’homme n’a jamais vu ! (bâtin)

Loué sois-tu , toi qui règnes sur tous ceux qui dirigent le monde et les nations ! (wâlî)

Loué sois-tu, toi dont le triomphe éclatera au dernier Jour ! (muta’âli)

Loué sois-tu, toi qui déposes dans les coeurs la piété et l’amour de ton Nom ! (barr)

Loué sois-tu, toi qui rends ton amour à tout homme qui se repent et revient vers toi ! (tawwâb)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

10. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

Loué soit Dieu, l’Indulgent, qui efface les fautes de ceux qui les regrettent, (‘afu)

Nous t’adorons et nous voulons te servir !

Loué sois-tu, toi qui punis le pécheur endurci (muntaqim)

Loué sois-tu, toi le Compatissant, qui connaît la misère des hommes et allèges leurs fardeaux (ra’uf)

Loué sois-tu toi le Maître du Royaume, celui qui donne et celui qui enlève ! (malik al-mulk)

Loué sois-tu, toi le Seigneur de Majesté et de Générosité devant qui s’inclinent tous les anges du ciel ! (dhû-l-djalâl wa-l-ikrâm)

Loué sois-tu, toi l’Equitable, qui juges tout homme avec justice et avec droiture ! (muqsit)

Loué sois-tu, toi qui veux rassembler tous les hommes en un Peuple qui te serve et te soit fidèle ! (djâmi)

Loué sois-tu, toi à qui toutes choses appartiennent! (ghani)

Loué sois-tu, toi qui enrichis de beauté les fleurs, les oiseaux jusqu’aux poissons du fond des mers ! (mughnî)

Loué sois-tu, toi qui donnes ton aide dans les tentations et les difficultés de la vie ! (mâni’)

Loué sois-tu dans tous les siècles.

Amina !

11. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le psaume 5)

Ma parole, entends-là, mon Dieu

Discerne ma plainte

attentif à la voix de mon appel

ô mon Roi et mon Dieu !

C’est toi que je prie, ô Dieu !

Au matin tu écoutes ma voix ;

Au matin je prépare mon offrande

et je reste attentif.

Tu n’es pas un Dieu aimant l’impiété,

le méchant n’est pas ton hôte ;

non, les insensés ne tiennent pas

devant ton regard.

O Dieu, guide moi dans ta justice

à cause de ceux qui me veulent du mal

redresse devant moi ton chemin.

Joie pour tous ceux que tu abrites,

réjouissance à jamais ;

tu les protèges, en toi exultent

les amants de ton nom.

Toi tu bénis le juste, ô Dieu,

comme un bouclier, le couvre ta faveur.

12. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le psaume de David, 8)

Seigneur, notre Dieu,

qu’il est grand ton nom par toute la terre !

A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,

la lune et les étoiles que tu fixas,

qu’est donc le mortel, que tu en gardes mémoire,

le fils d’Adam que tu en prennes souci ?

A peine le fis-tu moindre qu’un ange,

le couronnant de gloire et de splendeur ;

tu l’établis sur l’œuvre de tes mains,

tout fut mis par toi sous ses pieds :

brebis et bœufs, tous ensembles,

les bêtes mêmes sauvages,

oiseaux du ciel et poissons de la mer,

parcourant les sentiers des eaux.

Seigneur, notre Dieu,

qu’il est grand ton nom par toute la terre !

13. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(d’après le psaume de David, 25)

Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme, ô mon Dieu !

En toi je me confie, que je n’aie point de honte,

que mes ennemis ne se moquent de moi !

Pour qui espère en toi, point de honte,

mais honte à qui trahit pour rien.

Fais moi connaître, Seigneur, tes voies,

enseigne-moi tes sentiers.

Dirige-moi dans ta vérité, enseigne-moi,

C’est toi le Dieu de mon salut.

En toi tout le jour j’espère

à cause de ta bonté, ô Dieu.

Souviens-toi de ta tendresse, Seigneur,

de ton amour car ils sont de toujours.

Des égarements de ma jeunesse ne te souviens pas,

mais de moi, selon ton amour souviens-toi !

Droiture et bonté que notre Dieu,

il remet dans la voie les égarés ;

il dirige les humbles dans la justice,

il enseigne aux malheureux sa voie

tous les sentiers de Dieu sont amour et vérité

pour qui garde son alliance et ses lois.

A cause de ton nom, Seigneur,

pardonne mes torts car ils sont grands.

14. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le Psaume de David, 33)

Qu’elle ait peur de Dieu, toute la terre,

qu’il soit craint de tous les habitants du monde.

Lui parle, ceci est,

lui commande, cela existe !

Du haut des cieux, Dieu regarde,

il voit tous les fils d’Adam ;

du lieu de sa demeure il observe

tous les habitants de la terre,

lui qui forme le cœur de chacun,

lui qui discerne tous les actes.

L’œil de Dieu est sur ceux qui le craignent

sur ceux qui espèrent en son amour,

pour préserver leur âme de la mort

et les faire vivre au temps de la famine.

Notre âme attend Dieu

lui notre secours et bouclier ;

en lui la joie de notre cœur,

en son nom de sainteté notre foi.

Sur nous ô Dieu soit ton amour

ainsi qu’en toi fut notre espoir.

15. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(Psaume de David 34)

Je bénirai Dieu en tout temps,

sa louange sans cesse en ma bouche ;

en Dieu mon âme se loue,

qu’ils écoutent les humbles, qu’ils jubilent !

Magnifiez Dieu avec moi,

exaltons ensemble son nom.

Je cherche Dieu, il me répond

et de toutes mes frayeurs me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira :

et sur son visage point de honte.

Un pauvre a crié, Dieu écoute,

de toutes ses angoisses il le sauve.

Il veille l’ange de Dieu,

autour de ses fidèles.

Goûtez et voyez comme Dieu est bon

heureux qui s’abrite en lui.

Craignez Dieu, vous, ses fidèles :

qui le craint ne manque de rien

qui cherche Dieu ne manque d’aucun bien.

Garde ta langue du mal,

tes lèvres des paroles trompeuses ;

évite le mal et fais le bien,

recherche la paix et poursuis-là.

Les justes crient, Dieu écoute

et de toutes leurs angoisses les délivre.

Proche est Dieu des coeurs brisés,

il sauve les esprits abattus.

16. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le Psaume de David 51)

Pitié pour moi, ô Dieu en ta bonté,

en ta grande tendresse efface mon péché,

lave-moi de toute malice,

et de ma faute purifie-moi.

Car mon péché, moi je le connais,

ma faute est sans cesse devant moi ;

contre toi, toi seul, j’ai péché,

ce qui est mal à tes yeux je l’ai fait !

Ainsi tu es juste quand tu prononces le jugement,

sans reproche quand tu juges.

Vois : mauvais je suis né,

pécheur ma mère m’a conçu.

O Dieu, crée pour moi un cœur pur,

restaure en ma poitrine un esprit ferme ;

ne me repousse pas loin de ta face

ne retire pas de moi l’esprit qui vient de toi.

Rends-moi la joie d’être sauvé par toi,

assure en moi un esprit généreux ;

aux pécheurs j’enseignerai tes voies,

à toi se rendront les égarés.

Seigneur ouvre mes lèvres,

et ma bouche publiera ta louange.

17. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(d’après le Psaume de David, 63)

Dieu, toi mon Dieu, je te cherche,

mon âme a soif de toi,

après toi languit ma chair,

comme une terre sèche, assoiffée, sans eau ;

je désire te contempler en ton sanctuaire,

voir ta puissance et ta gloire.

Meilleur est ton amour que la vie,

mes lèvres diront ton éloge ;

je veux te bénir en ma vie,

à ton nom élever les mains ;

quand je songe à toi sur ma couche,

au long des veilles je médite sur toi,

toi qui est mon secours,

et je jubile à l’ombre de tes ailes ;

mon âme se presse contre toi,

et ta droite me sert de soutien.

18. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(d’après le Psaume de David, 86)

Tends l’oreille, ô Dieu, sauve-moi :

pauvre et malheureux que je suis ;

garde mon âme, car je suis ton ami

sauve ton serviteur qui se fie en toi.

Tu es mon Dieu, pitié pour moi, Seigneur,

c’est toi que j’appelle tout le jour ;

réjouis l’âme de ton serviteur,

vers toi Seigneur j’élève mon âme.

Seigneur tu es pardon et bonté,

plein d’amour pour ceux qui t’appellent ;

O Dieu, entends la prière

attentif à la voix de ma plainte.

Au jour de l’angoisse je t’appelle,

car tu me réponds, Seigneur ;

entre les dieux, pas un comme toi,

rien qui ressemble à tes œuvres.

Tous les païens viendront t’adorer,

Seigneur, et rendre gloire à ton nom ;

car tu es grand et tu fais des merveilles,

toi, Dieu, et toi seul.

Enseigne-moi, ô Dieu tes voies

afin que je marche en ta fidélité,

rassemble mon cœur pour craindre ton nom.

Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,

lent à la colère, plein d’amour et de fidélité,

tourne-toi vers moi, pitié pour moi !

19. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(d’après le Psaume de David 90)

Seigneur, tu as été pour nous un refuge d’âge en âge.

Avant que les montagnes fussent nées,

enfantés la terre et le monde,

de toujours à toujours tu es Dieu.

Tu fais revenir le mortel à la poussière

en disant « revenez, fils d’Adam ! »

Car mille ans sont à tes yeux comme un jour,

hier qui s’en va, une veille de la nuit.

Tu les emportes, un songe au matin,

ils sont pareils à l’herbe qui pousse,

le soir elle se flétrit et sèche.

Fais nous savoir comment compter nos jours

que nous venions de cœur à la sagesse !

Rassasie-nous de ton amour au matin,

nous serons dans la joie et le chant tous les jours.

La douceur du Seigneur soit sur nous !

Confirme l’ouvrage de nos mains !

20. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le Psaume de David 103)

Bénis Dieu, mon âme,

du fond de mon être, son saint nom,

bénis Dieu, mon âme

n’oublie aucun de ses bienfaits.

Lui qui pardonne toutes tes offenses,

qui te guérit de toute maladie ;

qui rachète à la tombe ta vie,

qui te couronne d’amour et de tendresse,

qui rassasie de biens tes années,

et renouvelle ta jeunesse.

Dieu est tendresse et pitié,

lent à la colère et plein d’amour ;

elle n’est pas éternelle, sa querelle,

elle n’est pas pour toujours sa rancune ;

il ne nous traite pas selon nos fautes,

ne nous rend pas selon nos offenses.

Comme est la hauteur des cieux sur la terre,

puissant est son amour pour qui le craint ;

comme est loin l’Orient et l’Occident,

il éloigne de nous nos péchés.

Comme est la tendresse d’un père pour ses fils,

tendre est Dieu pour qui le craint ;

il sait de quoi nous sommes pétris,

il se souvient que poussière nous sommes.

Bénis Dieu, mon âme !

21. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(d’après le Psaume de David 113)

Louez serviteurs de Dieu,

Louez le nom du Seigneur !

Béni soit le nom de Dieu,

dès maintenant et à jamais !

Du soleil levant au couchant,

loué soit le nom de Dieu !

Dieu est exalté par-dessus tous les peuples !

par-dessus les cieux, sa gloire !

Qui est comme le Seigneur notre Dieu,

lui qui s’élève pour siéger

et descend pour voir cieux et terre ?

De la poussière il relève le faible,

du fumier il retire le pauvre,

pour l’asseoir avec les princes,

avec les princes de son peuple.

22. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(d’après le Psaume de David 130)

Des profondeurs je crie vers toi, mon Dieu :

Seigneur, écoute mon appel !

Que ton oreille se fasse attentive

au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, mon Dieu,

Seigneur, qui donc subsistera ?

Mais près de toi se trouve le pardon :

Je te crains et t’espère.

J’espère en Dieu, mon âme espère,

je compte sur sa parole,

mon âme sur le Seigneur

plus qu’un veilleur sur l’aurore.

Puisque auprès de Dieu est le salut

et l’abondance du rachat

c’est lui qui rachètera son peuple

de toutes ses fautes.

23. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISERICORDIEUX

(Prière de David pour obtenir la sagesse

dans le livre de la Sagesse, chap. 9,1-11)

O Dieu, Seigneur de miséricorde,

toi qui par ta parole as fait l’univers,

toi qui par ta sagesse as formé l’homme

pour dominer sur les créatures sorties de tes mains,

pour gouverner le monde en sainteté et justice

et exercer son pouvoir avec une âme droite,

donne-moi la sagesse, celle qui partage ton trône,

et ne me rejette pas du nombre de tes enfants.

Car je suis ton serviteur et le fils de ta servante,

un homme faible et de vie passagère,

incapable de comprendre la justice et les lois.

Quelqu’un en effet serait-il parfait parmi les enfants des hommes,

s’il lui manque la sagesse qui vient de toi,

on le comptera pour rien.

Avec toi est la sagesse, qui connaît tes œuvres

et qui était présente quand tu faisais le monde ;

elle sait ce qui est agréable à tes yeux,

et ce qui est conforme à tes commandements.

Envoie-la de ton trône de gloire, pour qu’elle

m’ aide et peine avec moi, et que je sache ce qui te plaît

car elle sait tout et comprend tout.

Elle me guidera prudemment dans mes travaux,

et me protègera par sa puissance.

24. AU NOM DE DIEU, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX

(prière du Sage Ben Sira, chap. 22,27 à 23,6)

Qui mettra une garde à ma bouche,

et sur mes lèvres la garantie du discernement,

afin que je ne trébuche pas à cause d’elles

que ma langue ne cause pas ma perte ?

O Dieu, père et maître de ma vie,

ne m’abandonne pas à leur caprice,

ne me laisse pas trébucher à cause d’elles.

Qui appliquera le fouet à mes pensées,

à mon cœur la discipline de la sagesse,

afin qu’on n’épargne pas mes erreurs

et que mes péchés n’échappent pas ?

De peur que mes erreurs ne se multiplient

et que mes péchés ne surabondent,

que je ne tombe aux mains de mes adversaires

et que mon ennemi ne s’en réjouisse.

Seigneur, Père et Dieu de ma vie,

fais que mes regards ne soient pas fiers,

détourne de moi l’envie,

que la sensualité et l’impureté ne s’emparent pas de moi

ne me livre pas aux désirs sans pudeur !

[printfriendly]

Agenda

  • logo

    Pierre et Mohamed – Algérie, 1er août 1996 – Paris (75006)

    Pièce de théâtre, texte d’Adrien Candiard, mise en scène et musique de Francesco Agnello et comédien Thibault Jarry. Toux les samedis à 12h30. Entrée libre avec participation.

  • icp-Paris

    Session d’approfondissement sur la loi musulmane – Paris (75006)

    Session « L’univers de la Sharia » : une plongée dans l’univers de la Loi musulmane : définition, principes, histoires des écoles, débats contemporains, droits de l’Homme et islam, jihad, halal… Inscription en ligne : https://www.eventbrite.fr/e/billets-lunivers-de-la-sharia-session-dapprofondissement-sur-la-loi-musulmane-44979310328?mc_eid=71444b3924&mc_cid=bcded93c6ahttps://www.eventbrite.fr/e/billets-lunivers-de-la-sharia-session-dapprofondissement-sur-la-loi-musulmane-44979310328?mc_eid=71444b3924&mc_cid=bcded93c6a

  • Spiritualité Soufie – Paris (75006)

    On dit souvent que le soufisme est une saveur et qu’on ne peut le connaître que si on y a goûté. Ces séances de méditations essaient de vous faire expérimenter cette saveur à travers les invocations pratiquées dans la voie soufie, communément appelées « Dhikr » (rappel, remémoration). L’influx spirituel véhiculé par ces invocations purifie et illumine […]

  • affiche 10 juin Aiguebelle 2018

    Rencontre annuelle d’Aiguebelle – Grignan (26)

    Cette année, pour marquer le 40e anniversaire du GFIC, Groupe des Foyers Islamo-chrétiens, organisme reconnu par la Conférence des évêques, il a été choisi comme thème : « Les couples islamo-chrétiens : l’amour plus fort que les différences ». Rencontre de 14h à 17 h. Interventions puis échange – débat avec le public, avec : Le Père Vincent Féroldi, […]

  • Second congrès international de Pluriel : « Islam et appartenances » – Rome

    PLURIEL est la Plateforme universitaire de recherche sur l’islam en Europe et au Liban, initiée par la Fédération des Universités catholiques. Elle vise à favoriser le lien entre chercheurs travaillant sur l’islam et sur le dialogue islamo-chrétien en rapport avec les chrétiens d’Orient, à susciter aussi une interaction entre universitaires et acteurs de société, notamment […]

En dialogue

En dialogue 5

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter