Henri de la Hougue et Saeid Jazari Mamoei, Dieu est-il l’auteur de la Bible et du Coran ?

dieu-est-il-l-auteur-de-la-bible-et-du-coran-

Henri de la Hougue et Saeid Jazari Mamoei, Dieu est-il l’auteur de la Bible et du Coran ?, Editions Salvator, 2016, 224 pages, 20 euros

Ecrit à quatre mains par deux membres du GRIC (Groupe de recherches islamo-chrétien), Saeid Jazari Mamoei, religieux chiite iranien, enseignant à l’Université des religions de Qom et à l’Institut de science et de théologie des religions de la Catho de Paris, et Henri de la Hougue, sulpicien et théologien, ce livre est de ceux que nous souhaiterions voir lu par tous les acteurs pastoraux et par un grand nombre de musulmans et de chrétiens, d’autant qu’il est rédigé de manière très didactique, dans un langage compréhensible et accessible à tous, sans pour autant manquer de rigueur intellectuelle.

Les auteurs partent d’une triple conviction : « Si Dieu a mis sur notre chemin des membres d’autres traditions religieuses, c’est parce qu’il nous invite à collaborer avec ces personnes pour témoigner au monde de son royaume ». Et « reconnaître des affinités avec l’autre est indispensable au départ de la relation » ̶ confiante, ajouterions-nous. Ce chemin, loin de relativiser sa propre foi, permet un approfondissement et une conversion du cœur qui rapproche de Dieu » (cf. p. 19).

Ce livre est écrit sur fond d’une interrogation fondamentale : « Que peut-on reconnaître comme venant authentiquement de Dieu dans la religion de l’autre ? ». Or, au fil des pages, nous découvrons comment deux hommes de foi et de tradition différente peuvent cheminer ensemble, entrer dans la compréhension qu’a l’autre de sa propre tradition, et poser un regard positif sur la religion de l’autre.

Ainsi comprenons-nous que, si la révélation biblique de Dieu est d’abord celle d’une histoire de la relation entre Dieu et son peuple où Dieu se manifeste dans un long dialogue éducatif avec les hommes, avant d’être celle d’une relation de communion avec Jésus-Christ, l’islam insiste davantage sur un message à accepter, des règles et des valeurs à mettre en pratique (p. 55).

La 1ère partie présente, dans une perspective chrétienne, puis musulmane, les figures de Jésus et de Mohammed et le statut de la Bible et du Coran pour chacune des deux traditions. Chacun mesure alors que « la question centrale du christianisme tourne autour du mystère de Jésus-Christ, là où elle est centrée dans l’islam sur le Coran » (p. 92).
La 2ème étudie le regard que chrétiens et musulmans ont porté et portent les uns sur les autres au cours des siècles, chacun marqué par sa culture et sa foi.

Enfin, dans la 3ème partie, sont abordés quelques grands défis théologiques actuels qui ne peuvent être des obstacles à ce que « les deux grandes religions mondiales partagent une base commune essentielle qui doit les engager dans une démarche commune de sanctification et de construction d’un monde plus juste et plus pacifique » (p. 214).

Agenda

En dialogue

En Dialogue n°7

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter