A Béziers, ensemble vers la paix

A l’initiative du groupe islamo chrétien de Béziers « Ensemble vers la Paix » et avec la contribution des responsable des paroisses catholiques et protestante de Béziers, de la mosquée « Errahma » et  de la ville de Béziers, un forum s’est tenu le 5 mai 2018 dans cette ville.

1 Une partie des 120 présents

Il avait pour thème : « Le dialogue des religions peut-il contribuer à la Paix ? ». Les intervenants étaient Michel Younes, enseignant à l’Institut catholique de Lyon, et Abdesslam Souiki, imam à Aix en Provence.  Plus de 120 personnes y ont participé.

Dans une première partie, les deux intervenants ont développé avec beaucoup de clarté et de pédagogie le sens et les conditions du dialogue pour chacune des deux religions. Michel Younes a souligné l’aspect constitutif du dialogue pour le christianisme, dialogue qui est d’abord celui de Dieu avec l’humanité, qui est aussi requis par la diversité religieuse et culturelle dans le contexte actuel de liberté de conscience. Abdesslam  Souiki a insisté sur cette nécessité du dialogue comme découlant des préceptes de la foi musulmane, mais aussi comme une nécessité pour le vivre ensemble.

5 intervention de Disier Ribo

Dans une deuxième partie, les deux intervenants ont été rejoints par Didier Ribot, militant associatif et non religieux pour un échange à trois puis avec le public sur les conditions de l’intervention des religions dans le débat et l’action publics. Cette table ronde ouverte a permis un échange très fort, dans un effort de vérité et de respect entre des participants chrétiens, musulmans ou sans religion et les intervenants. Il a été l’occasion de révéler la grande insuffisance de la connaissance que les uns ont des autres, les préjugés et représentations qui parasitent le débat, et de vérifier la nécessité impérieuse du dialogue pour commencer à se comprendre, à s’apprécier et à agir ensemble.

La collation finale, autour de gâteaux et de boissons apportés par les participants est venue rendre plus concrète la richesse de ce moment de rencontre comme étant déjà, ce pas vers la paix sociale que chacun désire.

6 collation finale

De nombreuses voix ont exprimé le souhait que ce moment de dialogue à trois puisse avoir une suite afin que le mouvement original initié n’en reste pas à ce premier pas.

Agenda

En dialogue

En Dialogue n°7

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter