A l’écoute des Eglises du Nord de l’Afrique

Les pasteurs de la CERNA à leurs Eglises : paix et joie !

Au terme de notre assemblée accueillie par l’Eglise de Tanger, nous tenons à réaffirmer quelques convictions fortes pour la vie de nos communautés et sociétés, en communion avec les différents appels que nous lance le pape François avec insistance :

IMG_5347

  1. Le fait de la migration qui s’accentue dans le monde entier demeure un lieu majeur de la souffrance que nous côtoyons dans nos pays. Il questionne notre solidarité auprès de ceux qui souffrent et plus largement le respect du à toute personne humaine, quelle que soit sa situation. Nous dénonçons le piétinement des droits fondamentaux à l’égard des personnes en migration. Nous engageons notre solidarité en actes envers eux dans lesquels nous reconnaissons le visage souffrant du Christ notre Seigneur. Nous avons été confirmé dans cette démarche par un partage d’expérience avec une délégation de la Commission pour les migrations (CEMi) de la Conférence épiscopale italienne (CEI), conduite par Mgr Guerino Di Tora, évêque auxiliaire de Rome, président de la CEMi et de la Fondation Migrantes, et le cardinal Francesco MONTENEGRO, archevêque d’Agrigente et président de la Caritas italienne, venue pour se rendre compte de visu de la situation de la migration à Tanger. Cela nous encourage à collaborer pour relever ce grand défi pour nos Eglises, et pour nos sociétés divisées sur la question.
  2. Les évolutions de nos sociétés d’Afrique du Nord mettent de plus en plus en débat la reconnaissance du pluralisme religieux et de la liberté de conscience. Nous invitons nos communautés à relever ce défi spirituel de la rencontre interreligieuse, au service de la réussite de toute vie humaine, dans toutes ses dimensions, et particulièrement dans sa rencontre avec Dieu. C’est pour nous une joie d’être ainsi appelés à coopérer avec l’Esprit Saint qui nous précède dans l’existence de chacun, quel qu’il soit, et de travailler ainsi les fondements théologiques et spirituels de cet engagement.
  3. La célébration de la béatification de Mgr Pierre Claverie et de ses 18 compagnons martyrs en Algérie, le 8 décembre prochain à Oran, est une grande joie pour nos Eglises. Cette béatification nous confirme dans ce que nous cherchons à vivre dans nos pays respectifs. Elle est un témoignage qui nous pousse davantage au don de nous-mêmes dans l’amour et la fidélité.
  4. La Lettre du pape François au Peuple de Dieu du 20 août 2018 nous rappelle la nécessaire vigilance au sein de nos communautés pour la protection de l’enfance et des personnes vulnérables. Pour la prévention des abus sexuels, des abus de pouvoir et de conscience dans l’Eglise et nos institutions, nous voulons que soient mieux identifiés des lieux d’écoute en cas de besoin et que soient mises à jour les orientations que nous nous étions données en 2012.

WP_20160423_10_43_30_Pro

Nous vous partageons aussi quelques nouvelles et nominations :

  • Un nouveau bureau de la CERNA a été élu pour trois ans : Mgr Paul DESFARGES reste le président, Mgr Ilario ANTONIAZZI le vice-président ; le P. Mario LEON DORADO est élu membre du Bureau. Le P. Michel Guillaud, secrétaire, est reconduit.
  • Mgr Ilario ANTONIAZZI nous représentera au Synode sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » en octobre cette année.
  • Mgr Jean-Paul VESCO succède à Mgr Claude RAULT dans l’animation de la Commission mixte de concertation entre évêques de France et du Maghreb.
  • Mgr John MacWILLIAM et Mgr Ilario ANTONIAZZI nous représenteront au cinquantenaire du SCEAM (Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar) en juillet 2019 à Kampala (Ouganda).

La prochaine rencontre de la CERNA aura lieu à Alger du 21 au 25 septembre 2019.

Fait à Tanger, le 26 septembre 2018

+ Paul DESFARGES, président de la CERNA, et les membres de la Conférence épiscopale d’Afrique du Nord

 

 

Agenda

En dialogue

En Dialogue n°7

Le mariage islamo-chrétien

le-mariage_col-droite

Twitter