Une conférence sur la légende des Sept Dormants d’Ephèse

Le 10 décembre dernier en soirée, l’association Musulmane mosaïque de Château-Gontier et l’association Amitié interreligieuse en Mayenne ont proposé une conférence sur le thème de l’histoire des 7 dormants d’Éphèse et du pèlerinage du vieux-marché en Bretagne qui célèbre de nos jours cette histoire commune.

Une « histoire » commune

Depuis près de 70 ans, chrétiens, musulmans, athées, se retrouvent chaque année au Vieux Marché, tous unis dans un message de paix, autour d’une histoire commune, celle des « Sept dormants d’Éphèse ».

La légende des « Sept dormants d’Éphèse » se déroule au milieu du IIIe siècle en Asie mineure. Sous le règne de l’empereur romain Dèce, les chrétiens sont vus comme une menace. Selon la légende, sept officiers originaires d’Éphèse refusent d’abjurer leur foi pour satisfaire au culte impérial. Dans leur fuite, ils se réfugient dans une caverne du mont Célion. Pendant leur sommeil, l’empereur les fait emmurer vivants. 177 ans plus tard, sous le règne de Théodose II, la grotte est ré ouverte et on y trouve les sept hommes réveillés et en pleine forme.

Une soirée organisée à St Jean… avec des intervenants en vidéoconférence

Cette soirée organisée et animée par  M. Patrick Joffre, président de l’Association amitié interreligieuse en Mayenne (AIRM53) et par M. Mohamed Nouri de l’association Musulmane Mosaïque de Château-Gontier a donné la parole à quatre intervenants qui ont évoqué, à tour de rôle, dans la tradition Musulmane ,dans la philosophie grecque et dans la théologie Chrétienne les différentes facettes de cette histoire commune.

Sont intervenus successivement Mme Caroline Lefeuvre qui nous a parlé du mythe de la caverne de Platon, puis Mr Karim Allioui nous a détaillé l’importance pour les Musulmans de cette croyance et les différents aspects  de la sourate 18 . Puis en vidéoconférence depuis Lyon et Strasbourg le Père Vincent Feroldi, ancien directeur du Service national pour les relations avec les musulmans (SNRM) et le frère Jean-François Bour (Dominicain), tous les deux historiens et islamologues ont évoqué la façon dont la chrétienté avait reçu cette histoire commune et surtout pourquoi et comment elle faisait l’objet depuis les années 1960 d’un pèlerinage au Vieux Marche en Bretagne .

Volontairement limitée à 40 personnes pour raison sanitaire, cette réunion s’est tenue à L’Église Saint-Jean dans une salle nouvellement équipée d’un matériel d’audio vidéo . Cette soirée thème a permis à tous de mieux nous comprendre et de connaître le sens religieux cette histoire.

Un film de 15 mn , tourné en 2014  par des cinéastes amateurs de la Mayenne, à pu rendre présente aux participants l’ambiance de Paix et l’émotion particulière de ce Pèlerinage Breton.

 Des questions et des échanges riches ont pu avoir lieu dans la salle et  en vidéoconférence avec les intervenants. Cela a permis à tous d’approcher les différents sens de cette célébration dans nos religions.. Au-delà de l’histoire factuelle (difficile à établir historiquement) il est surtout question pour les croyants de notre Foi commune en un  Dieu unique, de la vie Éternelle et de la résurrection des hommes.

L’idée a germé, encouragé par le Père Vincent Feroldi (qui était célébrant du pèlerinage 2021), au-delà de nos échanges, de nous rendre ensemble Musulmans et Chrétiens au pèlerinage Breton du Vieux Marché en juillet 2022..A suivre donc !

Agenda

En dialogue

Le mariage islamo-chrétien

Twitter