En juillet, deux rendez-vous islamo-chrétiens : Taizé et Vieux-Marché

La 4ème rencontre d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans à Taizé (15-18 juillet 2021) a pour thème : “Agir ensemble pour la fraternité humaine et la sauvegarde de la Création”. Avec une soixantaine de participants attendus, la rencontre 2021 sera certes plus modeste en nombre que les trois précédentes qui ont eu lieu à Taizé en 2017, 2018 et 2019, comptant jusqu’à 200 jeunes ! Pourtant frère Jean-Jacques, responsable de cette rencontre, est confiant. Encouragé par le Père Vincent Feroldi, directeur du Service National pour les Relations avec les Musulmans (SNRM), à maintenir cette proposition estivale malgré la crise sanitaire qui perdure, il veut « montrer que cette amitié est possible » car « de nombreuses initiatives existent et le faire savoir compte ».

Vendredi 16 juillet, la fraternité vécue au quotidien sera l’axe de partage de Radia Bakkouch, présidente de Coexister. Le Père Vincent Feroldi (SNRM) reviendra sur le voyage du Pape en Irak (mars 2021) et Fratelli Tutti. Des témoignages vidéo envoyés d’Egypte, d’Irak et du Liban montreront comment se vit l’amitié entre chrétiens et musulmans dans ces pays.

Samedi 17 juillet, Elena Lasida, présidente du réseau “Eglise Verte”, abordera nos modes de vie et l’imam Chemouini Chems Eddine, l’éco- conception de « la mosquée verte » à Massy (91).

Pour aller plus loin : A Taizé, rencontre entre jeunes chrétiens et musulmans

Lancé en 1954 par l’islamologue Louis Massignon, le Pardon des Sept Dormants s’appuie sur une légende racontée dans le Coran (sourate 18 dite sourate des Gens de la caverne) et concernant sept chrétiens qui, ayant refusé de renier leur religion, furent emmurés vivants dans une caverne près de la ville d’Éphèse par l’empereur romain Dèce (IIIème siècle après Jésus-Christ.) et se réveillèrent deux cents ans plus tard.

Dans la pure tradition du pardon breton, ce pèlerinage se déroule sur deux jours et allie procession, chants et tantad (feu de joie), et des temps de partage interreligieux. Cette année, le Pardonneur est le

Le programme complet de l’édition 2021

Cliquez ici

Pour aller plus loin : L’association « Sources des Sept Dormants »

Le pardon des Sept-Saints est maintenu vivant grâce à l’action conjointe de
la paroisse, de la commune, et de deux associations locales : Sources des VII Dormants et Tud ar seizh sant.

  • Le relais paroissial du Vieux-Marché fait partie de la paroisse N.D de Plouaret-Trégor, qui a la responsabilité matérielle des manifestations du culte catholique (messes, Tantad).
  • La commune du Vieux-Marché apporte aux autres partenaires toute l’aide matérielle nécessaire au bon déroulement du pardon (aide à l’installation, salles, sono…).
  • L’association Sources des VII Dormants, créée en 1992 pour faire fructifier l’héritage de Louis Massignon, veille à favoriser l’accueil et la présence au pardon des pèlerins musulmans et l’expression de ceux qui ne se reconnaissent dans aucune religion.
  • L’association Tud ar seizh sant (Les gens des Sept-Saints), créée en 2003, prend en charge l’animation sur le site (restauration, boules, musique…).