A Taizé, le souffle de la fraternité entre jeunes – été 2022

 

« Etre ensemble sous le regard de Dieu »

voir le site de Taizé

La dernière rencontre d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans a eu lieu du mercredi 13 juillet au dimanche 17 juillet 2022. Soeur Elodie Blondeau, co-déléguée pour le dialogue entre chrétiens et musulmans en Seine-Saint-Denis nous partage cette expérience.

« Être ensemble sous le regard de Dieu »
Ces mots de frère Alois résument bien les quelques jours intenses de rencontre que nous avons vécu à Taizé entre chrétiens et musulmans du 13 au 17 juillet 2022…

Le soleil était au rendez-vous à l’extérieur tout comme dans les cœurs,  et ensemble, à partir de notre foi nous nous sommes tournés vers le Soleil de Dieu pour recevoir Son Amour, Sa Lumière. Et j’imagine qu’il devait y avoir de la Joie dans le Ciel de nous voir ainsi réunis et unis. Grâce à l’accueil des frères de Taizé et au  dévouement empressé de frère Jean-Jacques, de frère Francesco, frère Luc, frère Emile et frère Frentz, nous avons pu vivre une expérience unique d’hospitalité et d’écoute réciproque : se recevoir les uns les autres et recevoir les uns des autres à travers l’écoute de nos textes fondateurs autour de la figure d’Abraham et de leurs commentaires, à travers les temps de partage où nous pouvions échanger sur nos expériences personnelles,  de nos temps de prière où chacun a pu découvrir la prière de l’autre, les mots de la foi de l’autre, à travers aussi les moments informels et conviviaux …. autant d’occasions  de mieux « nous entre-connaître », et de découvrir combien nous ne nous connaissons pas ou très mal, de déconstruire certains préjugés, faire tomber les barrières des peurs…

Le climat de confiance et de respect qui régnait a permis d’aborder les similitudes entre nos deux religions/foi mais aussi d’échanger en vérité sur les points de notre foi où nous sommes en désaccord, nous poser mutuellement des questions afin de mieux comprendre ce que l’autre croit… Cela m’a permis de mieux peser le commun mais aussi le différent…  Après une discussion à bâtons rompus autour de Jésus, j’ai été très touchée par les  paroles de Bilal qui m’a dit en aparté : « excusez-moi si je vous ai blessée par ce que j’ai dit sur Jésus car je ne connais pas la religion chrétienne »….

Si l’humilité est une vertu que beaucoup de musulmans ont reconnu chez les chrétiens, je peux dire moi aussi que j’ai été témoin de cette humilité chez nos frères musulmans.

 

Le mot qui résonne avec force après ces jours est le mot GRATITUDE.

Gratitude envers Dieu qui a voulu et permis cette rencontre.

Gratitude pour la fraternité tissée cette année avec les frères de Taizé vivant à Pantin et les co-présidents et membres du GAIC qui m’ont donné la possibilité de vivre ce temps fort dans ce lieu de prière qui a marqué mon cheminement spirituel.

Gratitude pour tous ceux qui ont pris le risque de l’hospitalité en se lançant dans cette aventure interreligieuse, gratitude envers les musulmans qui ont répondu à l’invitation et ont aussi pris le risque de se laisser accueillir.

J’ai reçu de nos partages l’invitation à vivre encore davantage cette gratitude dans le quotidien et en toutes situations même éprouvantes. A vivre aussi davantage cette hospitalité envers Dieu et envers chaque frère et sœur qu’Il met sur ma route… Je retiens cette phrase de l’imam Chamouini qui m’a beaucoup touchée : « quand il y a de la place dans le cœur, il y en a dans la maison ».

Les frères de Taizé sont de vrais témoins de cette hospitalité et le repas du dernier soir à leur table avait le goût et la lumière du Royaume. Que Dieu nous aide à faire de la place dans nos cœurs  et qu’Il nous conduise toujours plus loin sur les chemins de la fraternité universelle sous son regard aimant. Al Hamdulillah ! Alleluia !

Sr Elodie, co-déléguée pour le Service des Relations avec les Musulmans du 93.

Agenda

En dialogue

Le mariage islamo-chrétien

Twitter